Technique

 

 

Principales caractéristiques techniques
Façades vitrées, verrières, bardages opaques

 

Le bâtiment Copernic se décompose en 5 entités principales : la BARRE, le SOCLE, La ROTONDE, Le PONTON et les PLOTS.

Le projet de réhabilitation propose la conservation, autant que possible, de tout élément d’ossature de support existant. Ce parti a été privilégié car il présente nombreuses avantages en termes de phasage, de respect du clos-couvert et de sécurité lors des opérations de chantier, tout en permettant de conserver les interfaces et attaches existantes.
Suivant cette philosophie le projet de réhabilitation prévoit quatre types principaux d’intervention:

La dépose intégrale de tout élément de remplissage obsolète et des ossatures de support pour retrouver les structures primaires d’origine.
La dépose des remplissages, la réfection des supports et la reconstruction « à l’identique ».
La réfection, le nettoyage et la remise en état.

 

La première famille d’interventions concernera essentiellement les façades du R+1/Entresol du Socle, les façades opaques de la Barre, ainsi que celles des Plots. Ces façades seront remplacées par des systèmes plus performants et des bardages opaques constitués d’un parement minéral composite.

De plus, la galerie vitrée du R+1 SUD du socle, sera intégralement déposée et les nouveaux bureaux créés du côté de la terrasse existante seront fermés par une couronne vitrée zénithale et une couverture opaque.

La deuxième famille d’interventions se fera sur les façades principales de la Barre, celles en murs rideaux du RDC du Socle, sur la verrière et les façades de la Rotonde ainsi que sur les façades et les verrières des escaliers et espaces détente du Ponton.
Les éléments de remplissage, vitrés ou opaques seront remplacés par des nouveaux, plus performants.
Pour les façades de la Barre du R+1 au R+5, le projet prévoit, en plus, la conservation de la tôle de finition intérieure qui constitue avec les ossatures des parties opaques un ensemble unique qui permettra de recevoir les nouveaux isolants et tôles extérieures qui constitueront le nouveaux complexe d’isolation capable d’atteindre les performances exigées par le programme telles que rappelé dans la notice descriptive de ces ouvrages. Le ratio opaque/vitré d’origine sera respecté.
Les façades exposées SUD, seront équipées de nouvelles protections solaires extérieures fixes (sur les façades de la barre) ou mobiles (BSO) pour les façades OUEST, en remplacement des anciennes protections solaires fixes qui seront déposées.

La troisième famille, concernera notamment l’enveloppe du passage barre/socle, ainsi que les passerelles de la Rotonde.

Enfin la quatrième famille sera limitée à des ouvrages qui peuvent garder leur performance d’origine ou qui ne sont pas fortement dégradés. Il s’agit essentiellement des façades du « volcan » et d’ouvrages accessoires, comme l’auvent du parking ou les bardages en tôle nervurée des pignons.
Principales caractéristiques des lots techniques et solutions innovantes
Afin de respecter les exigences de consommations énergétiques fixées par le programme est de travailler sur la rénovation de l’enveloppe thermique du bâtiment (isolation, menuiseries, ponts thermiques, …), et d’y associer des équipements techniques performants et à haut rendement énergétique. Le but étant de minimiser les besoins énergétiques du bâtiment existant, tout en maîtrisant la production, la distribution et l’utilisation de l’énergie.

Nous présentons ci-après une synthèse des moyens techniques mis en œuvre pour atteindre les objectifs pour la présente opération :

 

Le chauffage sera assuré par une chaufferie mixte bois/gaz installée à l’extérieur (local adossé à l’ancienne plateforme des groupes froids et groupes électrogènes. La production de froid sera assurée par des groupes d’eau glacée équipés de compresseur à vis.

Pour maîtriser, les consommations d’eau les nouvelles robinetteries à débits limités seront équipées d’économiseur d’eau. Des électrovannes à détections de fuite permettront de couper automatiquement en cas de présence débits résiduels anormaux.
L’ensemble des appareils sanitaires seront remplacés à neuf.

Pour être conforme aux exigences environnementales du projet, la rénovation de l’éclairage artificiel est indispensable. Il sera prévu la mise en place de luminaires à haut rendement.
Les LED et les sources fluorescentes à basse consommation d’énergie et à longue durée seront privilégiées tout comme les appareils d’éclairage équipés de tube T5. Cette solution aura pour but de réduire la puissance installée d’éclairage et de faire des économies d’énergie sur ce poste. Les ballasts seront de type électronique de
classe énergétique A1 ou A2.

Dans les locaux avec un apport de lumière du jour, il sera prévu une commande d’éclairage par détecteur de présence intégrant une fonction détection luminosité.
Dans les locaux à occupation occasionnelle, il sera prévu une commande d’éclairage avec fonction détection de présence.
La commande d’éclairage extérieure sera assurée par horloge et sonde crépusculaire.
Un système de gestion centralisée du bâtiment (GTB) assurera la gestion d’éclairage par zone et par horloge, tout en laissant la possibilité d’une commande manuelle locale.
Afin d’optimiser le fonctionnement de l’édifice, ce système permettra aussi : la gestion des équipements techniques (régulation, réglage, remontée d’alarmes,…), programmation horaire, suivi des consommations, historisation,…